La journée commence par des minis promenades autour de bananeraies et de champs de canne à sucre. Les énormes sacs en plastiques bleus qui enveloppent les régimes de bananes pour les protéger des bébêtes,  jurent avec le vert des feuilles géantes. Sur des hectares, l’effet est délirant !

32

Quant aux champs de canne à sucre, difficile de ne pas apprécier les ondulations gracieuses de leurs cheveux de paille sous la caresse des vents. Des mangoustes courent les rues dans les parages de la presqu’île. L’idée d’une victoire évidente de ces espèces de petits rongeurs contre des vipères nous fait délirer.

33

Petite rando en grimpette vers la pointe de l’Anse Etang, dans une sorte de prairie où des zébus broutent. Superbe vue sur les plages de part et d’autre de la pointe. Bain dans les vagues amusantes pour Titine. Avec son otite, Xav préfère bouquiner sous les cocotiers.

35

Après le picnic et une petite sieste sur la plage, nous nous faisons à nouveau une petite rando dans une forêt claire vers le seul phare encore actif de la Martinique. La vue surplombante est magnifique. La presqu’île semble se dérouler à nos pieds. Nous restons un moment contempler le bleu de l’immense océan.

36

Fin d’après-midi à la recherche d’une plage plate turquoise et chaude. Direction la plage de Spoutourne qui correspondrait à nos envies d’après la description du guide vert. C’est bien plat, mais l’eau est marron et mangroveuse !! Ca nous rappelle notre chère Guyane, avec en sus beaucoup de bateau sur le bord ! Bref, ça ne nous attire pas du tout (on est en martinique bordel !) !! Déçus, on retourne en vitesse sur le parking de la rando vers le phare, car entre temps, Titine avait paumé une de ses tongues… qu’on retrouve miraculeusement sous une voiture garée là où l’on était !!! Pour la baignade de fin d’aprème, on finit à la plage Raisinier de la Trinité, avec 100% des locaux. Comme beaucoup de plages martiniquaise, celle-ci est tout juste au bord de la route : ça nous étonne toujours que ça ne semble déranger personne de se baigner et prélasser sur une minuscule bande de sable à côté de voitures qui tracent à fond la caisse….