Nous sommes au onzième jour de notre séjour et avions l’impression d’avoir fait en gros le tour de l’île. Aujourd’hui, objectif snorkelling. Nous partons sur les plages du sud-ouest.

D’abord, l’anse Mitan. Nous décidons de ne pas nous mettre sur la plage elle-même, assez bondée…  Vers le côté gauche, un peu plus loin, quelques minuscules bandes rocailleuses permettent de poser ses petites affaires. Il y a peu de monde par rapport aux plages environnantes, mais avec le peu de place, les serviettes s’entassent presque, et ça donne l’impression d’un endroit hyper bondé ! Aucun arbre : juste derrière les rochers, c’est la route !! Nous sommes donc en plein canicule ! Même notre ombre paraît inexistante. Dans ce contexte, évidemment, tout le monde est dans l’eau. La présence des rochers en fait un lieu sub-aquatique très sympa… Avec son otite, xav, fait juste trempette. Titine quant à elle, snorkelle évidemment un long moment. Petite frayeur à la vue de trois bébêtes bizarroïdes : la taille d’assez gros poissons, un corps invertébré, une tête d’éléphant (avec une sorte de trompe), une sorte de voile fine et transparente sur les côtés, et pour couronner le tout, des petits points violet-fluo… non ! ce n’est pas le soleil qui a tapé sur ma tête ! non ! je n’ai rien consommé de louche !!

5

Quand on en a un peu marre de la canicule, on fonce à l’anse à l’Ane. Cette fois, miraculeusement, nous avons un bout d’ombre de palmier à nous seuls ! La mer est un peu trouble. Snorkeller n’en vaut pas le coup. Donc, simple baignade, face à la belle baie de fort de France. Nous avons encore du mal à nous habituer à ces avions qui passent sur nos têtes et ces allers-retours de navettes qui manquent de blesser des baigneurs…

En fin d’après-midi, nous finissons à l’anse Cafard. Titine se baigne seule dans les mousses blanches des grosses vagues qui lui font peur. Xav ne préfère pas se baigner, de peur de mouiller ses oreilles malades. La plage est magnifique. Et le coucher du soleil nous annonce la fin de notre journée…