Le problème de la voiture « réglé », il nous reste encore deux jours entiers à essayer de profiter. C'est là qu'on se dit qu'il faut savoir philosopher dans la vie. Les vacances continuent malgré tout !!!

Dernier coin dégoté dans le forum des routards pour snorkeller : la plage de Sainte-Anne, du côté du club med... Ce n’est pas la première fois qu’on sillonne dans le coin, mais aucune indication pour ce fameux club !! D’après les plans et les guides, ce serait dans les parages du camping, donc, on décide de se pauser par là. Tant pis pour le club lui même ! Dégoût : les parkings sont payants !! On ne va pas leur lâcher un sous !! C’est bête, mais c’est vrai qu’on est ce genre de touristes qui ne rapportent rien à l’économie locale (budget oblige…) ! On ne va ni au restau, ni à l’hôtel et on évite tout ce qui est payant… On s’arrange donc en se garant plus loin et en marchant un peu sous la canicule !

La plage est belle, longue et large, mais bondée de chez bondée ! Nous nous faisons des blagues débiles : « tiens, là, il y a une photo à prendre, tu me donnes l’appareil ? »…  Les gens se disputent les ombres. On s’entasse les uns sur les autres. Les retardataires doivent se la jouer sans gènes en se posant à même pas un pas de toi… C’est comme ça ! Si t’es pas content, tu bouges.  Si t’es retardataire et que t’as pas de culot, tu te places au soleil !! Et ça canicule dur !! Chance, on arrive sur place à une heure raisonnable et on a notre cocotier ! On arrive à se déplacer à temps au rythme du soleil pour pas qu’on nous colle !! Journée ploc ploc dans les eaux claires, sieste, matage (les familles, les jeunes, les solitaires, les amoureux…) Une fois de plus, on ne trouve pas de poissons (mais c’est vrai que le club med lui même on ne l’a pas trouvé…) !!

Fin d’aprème et soirée shopping en grande surface : nous préparons notre retour, et commençons à faire des réserves de Tamarins, d'excellentes confitures de goyaves, et de miel, pour la Guyane...

2